En ligne

Nous avons 580 invités et aucun membre en ligne

Edito ETR - mai 2012 - Le Fair Play

Création : jeudi 7 juin 2012 Mis à jour : jeudi 7 juin 2012

fairplayLE FAIR PLAY

Le fair-play, l’esprit sportif ou le franc-jeu désigne une conduite honnête dans un jeu, puis dans toutes circonstances. Utilisé couramment dans le monde du sport, ce terme recouvre à la fois le respect de l’adversaire, des règles, des décisions de l’arbitre, du public et de l’esprit du jeu, mais aussi la loyauté, la maîtrise de soi et la dignité dans la victoire comme dans la défaite. Nous pouvons définir le fair-play par deux maîtres-mots : le respect et l’élégance du jeu.

 


LE RESPECT

Le respect de l’adversaire

La première marque de respect est la poignée de main entre les deux joueurs avant un match. Serrer la main de votre adversaire s’il s’agit d’un homme ou plus volontiers la bise si c’est une femme avant et après le match. Regarder votre adversaire dans les yeux donne votre impression et montre un certain respect de l’autre. Autre point, s’engager par équipe dans un championnat c’est aussi respecter chacune des équipes qui le composent. Cela veut dire que vous devez tant que possible éviter d’être forfait pour ne pas fausser le championnat d’une part pour respecter l’organisateur qui a déployé toute son énergie pour vous recevoir dans de bonnes conditions de jeu et d’autre part pour toutes les équipes de votre championnat qui bataillent toute la saison pour des places qualificatives au secteur ou pour la montée.

Le respect des décisions de l’arbitre

L’auto-arbitrage peut aboutir à des situations conflictuelles par rapport à certaines situations de jeu. Par exemple, lorsque vous souhaitez vérifier le passage de la blanche en situation de pat ou lorsque que la blanche est très proche de la bille de but et qu’il faut faire un coup long avec celle-ci ou pour appliquer la règle de la minute si vous estimez que votre adversaire ne respecte pas cette règle. Vous pouvez demander l’accord de votre adversaire pour faire venir un arbitre et faire juger la situation.

Un comportement exemplaire

C’est d’abord le respect du matériel que l’organisateur met à votre disposition. Evitez de faire tomber les billes dans le triangle en les relachant de trop haut, vous abîmez le tapis et finissez par détériorer le roulage de la table.
Ensuite, c’est le bon choix de votre matériel. La couleur de votre craie est important par rapport à la couleur du tapis. Une craie verte pour un tapis vert, une craie grise pour un tapis gris, pour éviter de tacher le tapis. Lorsque vous laissez des grosses trainées de bleu sur le tapis après un rétro, ayez le réflexe de les effacer avec votre main, je suis sûr que votre adversaire appréciera. Laisser son bleu sur le cadre de la table est synonyme d’objet pertubateur pour l’adversaire. Penser à le retirer lorsque vous cédez le contrôle du jeu.


L’ELEGANCE DU JEU

Être loyal

Ne pas se mettre devant le joueur en action.
Eviter de bouger lorsque l’adversaire fait son tir.
Se mettre à une distance raisonnable de la table pour ne pas gêner votre adversaire en contrôle de jeu.
Eviter de mettre du bleu lorsque votre adversaire est entrain de jouer, cela occasionne des bruits qui peuvent perturber votre adversaire.

Être maître de soi

Le billard est un sport de précision qui demande de la concentration et une gestion du stress permanente. Être maître de soi en toutes circonstances, c’est prendre sur soi, sans marque de nervosité et arriver à se canaliser quelque soit la situation du moment.

Être digne

Il faut être digne dans la victoire comme dans la défaite. Être digne c’est se montrer gentleman quelque soit le résultat. Parfois, les joueurs se montrent mauvais joueur en trouvant des prétextes à leur défaite. C’est toujours plus constructif de comprendre nos erreurs qui nous ont amenées à la défaite plutôt que de se chercher de mauvaises raisons.

 

Sportivement à tous,
ETR- Développement Billards à poches
Antony Di Rosa